DOCTEUR BENCHIMOL 
Gynécologue-obstétricien à Paris
11 Place de la Nation,
75011, Paris, France
PRENDRE RDV EN LIGNE
Tél : 01 46 59 28 19 / @ CONTACT
Vers le haut
Vers le bas
Calendrier Benchimol

Laser en gynécologieDéfinitions

Le Laser (acronyme de Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation) correspond à l’émission d’un faisceau lumineux artificiel dont les caractéristiques comportent un intérêt médical : une manipulation facile qui permet une vaporisation superficielle élective des tissus.

En gynécologie, seul le Laser CO2 est utilisé. Son effet thermique permet une vaporisation tissulaire ; un effet de section ou un effet de coagulation, accompagnés d’une cicatrisation rapide et de bonne qualité. Le chirurgien peut apprécier la profondeur de la vaporisation des tissus.

Cet effet est utilisé dans le traitement des lésions du col utérin, des condylomes, de l’ectropion ou des dysplasies vulvaires.

Il existe deux grands types de traitement dex dysplasies du col utérin :

  • Les traitements destructeurs : Il s’agit de détruire une lésion tissulaire, mais sans analyse histologique des tissus détruits (sans analyse des tissus au microscope);
  • Les traitements d’exérèse : Il s’agit là de traiter le tissu atteint par son ablation tout en permettant son analyse histologique.

 

Indications

Les indications les plus courantes des traitements destructeurs par Laser en gynécologie sont :

  • Traitement des dysplasies de bas grade du col, persistantes pendant plus de 24 mois, lorsque le frottis cervico-utérin (cytologie), la colposcopie et la biopsie (histologie) sont satisfaisants et concordants dans leurs résultats. Dans cette indication, ce traitement est considéré aujourd'hui comme non obligatoire mais optionnel.
  • Traitement des condylomes génitaux, qu’ils soient cutanés ou muqueux, de la vulve, du vagin ou du col utérin ;
  • Traitement de l’ectropion lorsque celui-ci est gênant, source de saignement ou de leucorrhées (pertes vaginales) après avoir éliminé d’autres causes expliquant ces troubles (cancer du col utérin, infection etc.) ;
  • Traitement des dysplasies intra épithéliales de la vulve.

 

A quel moment est effectué le traitement au laser ?

Le Laser est pratiqué en dehors de la période des règles, de préférence quelques jours après leur fin.

 

Comment se déroule un traitement au laser ?

Le Laser peut être pratiqué sans anesthésie, sous anesthésie locale ou sous anesthésie générale. Le choix du type d’anesthésie dépend de l’étendue des lésions et du degré d’inconfort et d’anxiété de la patiente.

Le Laser se fait le plus souvent en « ambulatoire ». La patiente rentre le matin, à jeun, puis repart accompagnée quelques heures après la fin de l’intervention. Exceptionnellement, une hospitalisation de 24 heures est nécessaire.

L’intervention est pratiquée par un gynécologue-chirurgien. Une colposcopie est pratiquée en tout début de l'intervention afin de repérer et délimiter visuellement les lésions. L'application d'acide acétique et de Lugol permet de visualiser les berges de la zone pathologique.

Le Laser est effectué par les voies naturelles. Il n’existe donc pas de cicatrice externe visible.

 

Ça fait mal ? Ça dure longtemps ?

En fonction de la technique utilisée et de l’étendue des lésions, un Laser dure de 5 à 15 minutes. L’intervention est habituellement très peu douloureuse. Parfois, dans les heures ou les jours qui suivent l’intervention, apparaissent des douleurs ressemblant aux douleurs de règles.

 

Peut-on pratiquer un traitement au laser pendant la grossesse ?

Un traitement au Laser est possible au niveau de la vulve et du vagin en cours de grossesse. Le traitement du col utérin est contre-indiqué car il peut provoquer un saignement abondant et la survenue de contractions utérines.

 

Les risques et inconvénients

Comme chaque intervention, le traitement au Laser comporte certains risques. Ces risques sont rares et généralement sans conséquence :

  • Saignement (essentiellement si la lésion est étendue) ;
  • Infection du col ;
  • Sténose de l’orifice externe du col utérin (rétraction de l’orifice).

 

Les avantages

Le Laser est :

  • Peu ou pas douloureux ;
  • Précis ;
  • Ne modifie pas le relief du col utérin ;
  • N’altère pas la fertilité ;
  • Permet une surveillance post opératoire plus facile pour le gynécologue (par frottis et colposcopie).

 

Surveillance

La surveillance après un traitement au Laser est importante. En cas de traitement d’une dysplasie de bas grade, il existe un risque de récidive des lésions d’environ 10% en dix ans. Cette récidive survient parfois sous forme de lésion plus importante.

La surveillance consiste habituellement à la pratique d’un frottis cervico-utérin (avant 30 ans) ou d'un test HPV (entre 30 et 65 ans).

 

A lire aussi

Gynécologue obstétricien à Paris

Trouver un spécialiste gynécologue à Paris, une colpopscopie à Paris ou une hystéroscopie diagnostique à Paris (75) peut être parfois une mission difficile. Plusieurs plateformes internet existent aujourd’hui (Doctolib etc.., ) et présentent un choix de gynécologues, leurs photos ainsi que leurs disponibilités. Bien que la médecine devient numérique, son pilier principal restera humain.

Personnellement, j’ai toujours été plus favorable à un site internet personnel, présentant ses différentes activités plutôt qu’à une plateforme comparative tel un site d’achat en ligne.

Mais comment choisir un bon gynécologue ? Comment connaitre ses compétences ? Sa réputation ? Ses honoraires détaillés ?

Alors parmi les centaines de pages que compte ce site vous pouvez trouver des articles concernant la gynécologie, l’obstétrique, la procréation médicalement assistée, les différents examens tels que la colposcopie, l’hystéroscopie, différentes interventions tel que la conisation, l'hyménoplastie, des photos originales et bien plus encore.

Je suis un gynécologue-obstétricien homme, exerçant en secteur 2 (à honoraires libres). Pour une simple consultation, la base de remboursement par la sécurité sociale est de 70% sur 28 euros, soit 18,6 euros après avoir retiré la franchise de 1 euro, non remboursable.

Je n’ai pas signé le contrat d’accès aux soins (CAS) ni l'OPTAM afin de garder une indépendance la plus totale vis-à-vis des organismes primaires d’assurance maladie et d’assurances ou mutuelles complémentaires.

Il est également possible de prendre un rendez-vous rapide en ligne ou un rendez-vous de téléconsultation.

Plan de Paris

Gynécologue-obsétricien Paris

Arrondissements de Paris : Je reçois dans mon cabinet des patient/es de tous les arrondissements de paris, 75001, 75002, 75003, 75004, 75005, 75006, 75007, 78008, 75009, 75010, 75011, 75012, 75013, 75014, 75015, 75016, 75017, 75018, 75019, 75020, 1er Arrondissement Paris / 2e Arrondissement Paris / 3e Arrondissement Paris / 4e Arrondissement Paris / 5e Arrondissement Paris / 6e Arrondissement Paris / 7e Arrondissement Paris / 8e Arrondissement Paris / 9e Arrondissement Paris / 10e Arrondissement Paris / 11e Arrondissement Paris / 12e Arrondissement Paris / 13e Arrondissement Paris / 14e Arrondissement Paris / 15e Arrondissement Paris / 16e Arrondissement Paris / 17e Arrondissement Paris / 18e Arrondissement Paris / 19e Arrondissement Paris / 20e Arrondissement Paris.

Quartiers à proximité : Picpus - Bel-Air - Charonne - Bercy - Roquette - Le Marais - Saint Mandé