DOCTEUR BENCHIMOL 
Gynécologue-obstétricien à Paris
11 Place de la Nation,
75011, Paris, France
PRENDRE RDV EN LIGNE
Tél : 01 46 59 28 19 / @ CONTACT
Vers le haut
Vers le bas
Calendrier Benchimol

Généralités

Le Papillomavirus humain (HPV ou Human Papilloma Virus) est un virus impliqué dans la survenue de la quasi-totalité des cancers du col de l’utérus. Une infection persistante par ce virus peut évoluer vers un cancer du col utérin.

Un contact avec le virus HPV ne signifie pas « cancer » à coup sûr. On estime statistiquement, qu’environ une femme sur deux entre un jour en contact avec ce virus. Chez environ 10 % de ces femmes infectées, le virus provoque une infection chronique (dysplasie du col utérin). Parmi ces dernières, environ 20 % sont à risque de développer un cancer du col utérin. Les lésions liées à l’HPV se résorbent donc presque toujours favorablement, même en l'absence de traitement.

Malgré l’évolution souvent favorable d’une infection à HPV et malgré tous les efforts de dépistage, le cancer du col utérin est responsable d’environ 1000 décès par an en France.

Les génotypes (types génétiques) HPV 16 et HPV 18 et HPV 18 sont responsables de 70 % des cas de cancer du col utérin viro-induits (induits par le virus HPV). Les génotypes HPV 6 et HPV 11 sont responsables de 90 % des cas de condylomes génitaux (verrues génitales).

 

Quel est le principe du vaccin anti HPV ?

Le vaccin est constitué de particules pseudo-virales (une protéine de l’enveloppe du virus HPV, non capable de se répliquer). Leur injection dans l’organisme permet la production d’anticorps protecteurs dirigés contre le virus HPV.

Les vaccins anti HPV sont des vaccins prophylactiques (préventifs). Ils sont destinés principalement à prévenir la primo-infection des principaux virus en cause. Ils ne sont pas thérapeutiques, c'est à dire qu'ils n'ont aucun effect chez les femmes porteuses du virus HPV ou présentant des lésions liées aux virus HPV 16 et 18.

Désormais, toute nouvelle vaccination contre les papillomavirus doit se faire avec le vaccin nonavalent, qui prévient contre les cancers liés aux virus HPV 16, 18, 31, 33, 45, 52 et 58 et contre les condylomes génitaux liés aux virus HPV 6 et 11 (vaccin Gardasil® 9).

 

A qui est destiné le vaccin anti HPV ?

En France, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) recommande la vaccination pour toutes les jeunes filles entre 11 et 14 ans, afin de leur assurer une protection avant le début de leur vie sexuelle. En effet, la vaccination est d'autant plus efficace que les jeunes filles n'ont pas encore eu de rapports sexuels ayant pu les exposer au virus.

Dans le cadre du rattrapage, cette vaccination peut être également proposée aux jeunes filles jusqu'à 19 ans révolus.

Une recommandation de vaccination pour les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes a été ajoutée dans le calendrier vaccinal 2017.

Le calendrier vaccinal 2020 recommande désormais la vaccination contre les HPV pour tous les garçons de 11 à 14 ans. Il prévoit aussi un rattrapage possible pour tous les adolescents de 15 à 19 ans.

Il n'est pas recommandé de :

  • Pratiquer un frottis cervico-utérin avant la vaccination, lorsque l'indication de celle-ci est bien posée ;
  • Pratiquer un test HPV avant la vaccination, lorsque l'indication de celle-ci est bien posée ;
  • Pratiquer une sérologie HPV (prise de sang) avant la vaccination, lorsque l'indication de celle-ci est bien posée.

 

Effets indésirables

  • fièvre ;
  • érythème, douleur au point d'injection, gonflement, saignement, démangeaisons au point d’injection ;
  • malaises, céphalées ;
  • affections respiratoires, thoraciques et médiastinales ;
  • bronchospasme, urticaire.

 

Schéma vaccinal

Le vaccin Gardasil est disponible en France depuis novembre 2006.

La vaccination repose sur 2 doses de Gardasil® 9 pour les filles et les garçons âgés de 11 à 14 ans révolus. L'une des doses peut être injectée en même temps que le rappel diphtérie - tétanos - polio - coqueluche prévu entre 11 et 13 ans. Les 2 doses doivent être espacées de 6 à 13 mois.

La vaccination proposée en rattrapage aux jeunes filles et aux jeunes hommes jusqu'à 19 ans révolus repose sur l’injection de 3 doses (2 premières doses espacées de 2 mois et la 3ème dose 6 mois après la première dose).

La vaccination des hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes repose sur l’injection de 3 doses de GARDASIL 9 jusqu'à l'âge de 26 ans révolus (2 premières doses espacées de 2 mois et la 3ème dose 6 mois après la première dose).

 

Que reste-il du dépistage du cancer du col utérin ?

Cette vaccination ne se substitue pas au dépistage des lésions pré cancéreuses ou cancéreuses du col de l’utérus par frottis cervico-utérin ou par le Test HPV. A partir de l’âge de 25 ans, toutes les jeunes femmes, qu’elles soient vaccinées ou pas, doivent bénéficier du dépistage selon les recommandations en vigueur.

Le vaccin ne protège donc pas contre tous les cancers du col utérin !!!

Le dépistage reste donc absolument nécessaire afin de détecter les 10 % et plus, de cancers du col utérin non prévenus par le vaccin.

 

Pharmavovigilance

Depuis sa commercialisation, un Plan de gestion de risque a été mis en place au niveau national et européen. Il permet de détecter et d’analyser, dans les conditions réelles d’utilisation, tout nouvel effet indésirable observé par les professionnels de santé. Dans ce cadre, ce vaccin fait l’objet d’une surveillance renforcée par les autorités françaises d’une part et les autorités européennes d’autre part.

 

Sources

Haute autorité de santé : Recommandation sur l’élargissement de la vaccination contre les papillomavirus aux garçons

Vidal

INCA

 

A lire aussi

Gynécologue obstétricien à Paris

Trouver un spécialiste gynécologue à Paris, une colpopscopie à Paris ou une hystéroscopie diagnostique à Paris (75) peut être parfois une mission difficile. Plusieurs plateformes internet existent aujourd’hui (Doctolib etc.., ) et présentent un choix de gynécologues, leurs photos ainsi que leurs disponibilités. Bien que la médecine devient numérique, son pilier principal restera humain.

Personnellement, j’ai toujours été plus favorable à un site internet personnel, présentant ses différentes activités plutôt qu’à une plateforme comparative tel un site d’achat en ligne.

Mais comment choisir un bon gynécologue ? Comment connaitre ses compétences ? Sa réputation ? Ses honoraires détaillés ?

Alors parmi les centaines de pages que compte ce site vous pouvez trouver des articles concernant la gynécologie, l’obstétrique, la procréation médicalement assistée, les différents examens tels que la colposcopie, l’hystéroscopie, différentes interventions tel que la conisation, l'hyménoplastie, des photos originales et bien plus encore.

Je suis un gynécologue-obstétricien homme, exerçant en secteur 2 (à honoraires libres). Pour une simple consultation, la base de remboursement par la sécurité sociale est de 70% sur 28 euros, soit 18,6 euros après avoir retiré la franchise de 1 euro, non remboursable.

Je n’ai pas signé le contrat d’accès aux soins (CAS) ni l'OPTAM afin de garder une indépendance la plus totale vis-à-vis des organismes primaires d’assurance maladie et d’assurances ou mutuelles complémentaires.

Il est également possible de prendre un rendez-vous rapide en ligne ou un rendez-vous de téléconsultation.

Plan de Paris

Gynécologue-obsétricien Paris

Arrondissements de Paris : Je reçois dans mon cabinet des patient/es de tous les arrondissements de paris, 75001, 75002, 75003, 75004, 75005, 75006, 75007, 78008, 75009, 75010, 75011, 75012, 75013, 75014, 75015, 75016, 75017, 75018, 75019, 75020, 1er Arrondissement Paris / 2e Arrondissement Paris / 3e Arrondissement Paris / 4e Arrondissement Paris / 5e Arrondissement Paris / 6e Arrondissement Paris / 7e Arrondissement Paris / 8e Arrondissement Paris / 9e Arrondissement Paris / 10e Arrondissement Paris / 11e Arrondissement Paris / 12e Arrondissement Paris / 13e Arrondissement Paris / 14e Arrondissement Paris / 15e Arrondissement Paris / 16e Arrondissement Paris / 17e Arrondissement Paris / 18e Arrondissement Paris / 19e Arrondissement Paris / 20e Arrondissement Paris.

Quartiers à proximité : Picpus - Bel-Air - Charonne - Bercy - Roquette - Le Marais - Saint Mandé